Mahamoth

Cri dans le vide de l’espaaace

Mahamoth, c’est une rançon de « Le Grumph » (LG). C’est un PDF de plus de 60 pages illustrées et téléchargeables gratuitement. Je ne parlerais donc pas de la version édité par les 12 singes

Mahamoth Couverture

Mahamoth, c’est l’épopée d’une humanité déchue, perdue dans l’espace dans de grands vaisseaux qui composent ce que l’on appelle la Horde. En perdition physiquement mais également mentalement, des millions d’âmes humaines qui ont été lancées, pour une raison mystérieuse, dans l’espace pour une destination inconnue. Oubliant tout de leur ancienne habitation et de leur ancien mode de vie, les générations passent, l’humanité c’est perdue en chemin. Les connaissances se perdent de génération en génération, de guerre en guerre. Les vaisseaux, berceaux de cette civilisation, deviennent de plus en plus délabrés, pour arriver à ne plus être que des tombes froides et rouillées ou ce qui reste de l’humanité se traine et hante les coursives de ces tubes d’acier. L’histoire commence alors que la Horde approche d’un système bordé d’un trou noir où se trouve une cité habitée par des races extraterrestres. Ces Aliens les attaquent et divisent leur flotte. Depuis, Les vaisseaux errent dans l’espace en solitaire mais parfois, ceux-ci se recroisent et alors ils peuvent de nouveau communiquer.

C’est dans cette ambiance étrange que les joueurs vont vivre : à l’intérieur des vaisseaux, l’atmosphère est sombre et oppressante et la survie est de mise. A l’extérieur, les Étrangers aux technologies très avancées sont peut être pire. Dans tout les cas, des secrets cachés parmi le ventre des monstres de métal où se trouvent les joueurs risquent de bouleverser ce petit univers.

Mais rentrons dans ce monde qui se veut sombre et violent.

Rahan dans l’espace

Les vaisseaux:

La Horde, c’est le nom donné à ce rassemblement de 12 vaisseaux qui voyageaient dans l’espace avant de se faire disperser par des extra terrestres.
L’intérieur des vaisseaux est intéressant, mi organique, mi métallique. Et encore, les vaisseaux non entretenus, sont dans un piteux état, avec les murs rouillés couverts d’une mousse appelée le Micéli qui sert aux habitant à presque toutes les facettes de la vie. Plus de technologie, plus de lumière, des parties de vaisseau retournées à l’état sauvage.
Les vaisseaux, sont tous “a thème”. Un vaisseau récupérateur, un vaisseau de mécano, un vaisseau de poilu (non,non, je n’exagère pas), etc… Ça me fait furieusement penser à un style RPG: une ville de le désert, une ville arctique, une ville qui flotte dans les airs, etc… Non seulement je trouve un manque flagrant d’imagination dans la description des vaisseaux, dans la politique, dans les PNJ, mais je trouve que ceux liés à ces grands vaisseaux de 20 KM de long et d’un KM de diamètre, sont au mieux décevants, au pire, totalement inintéressants. Sans parler que par vaisseau il n’y a jamais qu’un et un seul secret. c’est vrai que plusieurs millions de personnes vivant ensemble depuis des siècles n’ont aucunement l’occasion de créer des secrets. Je trouverais plus d’activités sur le cadavre d’une méduse échouée sur la plage… J’avais même trouver le secret du vaisseau mécano en lisant dans les premières pages la description succincte de la horde. Le seul secret digne d’intérêt, mais qui ne permet pas de racheter les autres, est celui du kukche, le vaisseau de tête qui m’a bien plu, j’aurais voulu plus de secret comme celui-là ou voir celui ci plus approfondi.
Et toutes descriptions données, j’ai eu plus l’impression de lire une description de quartier d’une petite ville plutôt qu’un Gigantesque titan de métal contenant en son sein plusieurs millions de personnes. Il n’y a même pas de différences culturelles ou vestimentaires entre les vaisseaux, qui sont pourtant coupés des autres depuis plusieurs générations. Approfondir les différences aurait peut être été intéressant. On a l’impression que des Millions de gens s’habillent pareil, mange pareil, vivent pareil du début à la fin. Une vraie flotte de clones amorphes.
J’aurais bien vu une description plus poussée des vaisseaux, avec un peu plus de spécificités. Voire même, comme dans Glorantha de Runequest, un encart où un père (mère) répond à son enfant sur des questions de la vie de tous les jours. Du style : “que pensons nous de ceci ou cela”, “quel sont les valeurs principales de notre vaisseau”, etc…
Ici, on a l’impression que même si les vaisseaux sont séparés depuis quelques générations, qu’ils sont toujours reliés en permanence.

Les habitants

Cette bande de tondus a été annoncée comme étant un peuple méchant, brutal, voir barbare. Et la description se veut totalement dans ce ton. Mais hélas, on a plus l’impression que l’auteur se force à essayer de nous impressionner par une méchanceté gratuite qu’à décrire avec imagination un réel peuple de brute. Brutalité, viole, misogynie, beuverie et drogue on dirait plus les habitants de ma région qu’un peuple de barbare.
On dirait que l’auteur a réfléchi à tout ce qui pourrait être considéré comme “méchant” et les a rassemblé dans un concept d’une société improbable, un peu comme si un bisounours voulait imaginer un peuple vraiment cruel en choisissant tout ce que son petit cœur d’artichaut n’aimait pas dans la société. Le tout donne un résultat peu crédible et surtout pas méchant. A vouloir trop en faire, on a l’effet inverse.
Bref on a des hommes des caverne dans l’espace, qui ont tout perdu de leurs sciences, ils ne savent même plus écrire. Et même si ces gens sont censés être des millions, on a plus l’impression de voir décrit une peuplade d’une bourgade de paysan. Houaaa, qu’ils sont méchant, ils boivent et se droguent!!!

Mahamoth
Dans l’espace, personne vous entendra vomir…

Les factions

Les Factions sont des rassemblements de gens ayant une certain idéologie, je ne dévoilerais pas leurs objectifs pour garder le secret.
Les factions ne sont pas très intéressantes, c’est normalement un élément central du jeu. Si on résume, il en existe une, la deuxième existe a cause de la première, la troisième a cause de la deuxième et les autres, sont des aides pour les 3 premières contre les autres. Et leur secret n’est pas très palpitant. Pour plusieurs millions de gens, diviser en groupe ne se voyant pas pendant des années, pour un jeu qui veut cacher des secrets dans l’ombre, qui se veut avec une ambiance “anarchiste”, je trouve que les habitants de la Horde sont des lobotomisés qui s’embêtent quand même grandement.

La magie

Le jeu a été appelé par l’auteur space&sorcery, on s’attendait donc a avoir un peu de magie. Celle-ci est résumée par ce qu’on appelle du Tox, une drogue très forte qui donne des pouvoirs psychiques (cela ressemble fort à de l’Epice). Ce sont les Tox qui semblent avoir défendu la Horde. Je dis “semblent” car ce point important n’est pas expliquer clairement.
Le système en soit fonctionne correctement et est bien trouvé pour le monde.
Suivant la voie que l’on suit, et la quantité de drogue prise, on a des pouvoirs plus ou moins puissant. Comme un pouvoir qui permet de réparer le métal dans un premier temps, permettra plus tard de passer à travers.
Même si certains sont gros bill, je ne vois pas comment les humains ont pu battre les Extra terrestres avec ces pouvoirs, aucun n’est assez puissant pour impressionner vraiment des armées sur équipées dans une guerre. Mais soit, nous ne sommes plus a une aberration près.

Les extra terrestres

La dessus, ça sera bref, les races extraterrestres ne sont ni assez intéressantes, ni assez décrites pour qu’elles soient vraiment intégrables dans une partie. Je pense que laisser de l’inconnu sur cette partie n’aurait pas fait de mal (genre, terreur dans l’ombre). Le seul point que je retiendrais, est la cité du Maestrom, qui est composée de poussière qui peut former d’autres objets grâce à des chants. J’ai trouvé l’idée bien trouvée. (mais n’est ce pas une idée pompée dans un livre?)

Le texte

Le style d’écriture est bon et les textes se laissent lire facilement et rapidement. La mise en page, bien que dépouillée, est claire.

Mais la disposition est très aléatoire. Dans un premier temps, lors de la description succincte de l’univers, l’auteur a pris le parti d’expliquer chaque facette de son univers par chapitre et par ordre alphabétique. Hors, beaucoup de concepts ont besoin d’autres descriptions qui se trouvent plus loin dans un autre chapitre. Comme par exemple, on parle beaucoup des métiers avant le chapitre concerné. Alors soit les chapitres ont été créés aléatoirement et remis dans l’ordre ou bien l’auteur s’en foutait que des termes non expliqués apparaissent de ci de là. Mais il aurait quand même été de bon ton de mettre une petite description de quelques ligne pour savoir de quoi on parlait.
Pire, parfois on voyait parler de concepts totalement flous, tel que le Narc-Matrice, qui n’est expliqué que dans les dernières pages, trop brièvement et sans vraiment aider à l’utilisation globale dans le jeu. On nous dit que c’est un truc super important, on ne nous l’explique jamais, et quand on nous l’explique, c’est en moins d’une page en fin de livre…

Les textes sont sobres, trop sobres. On a l’impression que LG récite sa liste de course. Il écrit comme si c’était lui, humain du 21ème siècle, avec son vocabulaire et sa façon de parler, le ferait. Ceci fait qu’il n’y a aucune magie à la lecture. On lit, texte après texte, sans vraiment être dedans. Il n’y a aucun texte qui permet d’être dans l’ambiance.
Certaines parties de texte sont redondantes, comme les métiers qui sont expliqués à plusieurs endroits.
Il y a une partie “joueur” comme si le peu de caractères du bouquin permettait de faire une partie joueur, surtout qu’elle devient au final plus grande que la partie MJ. Il aurait été bien d’avoir une partie MJ plus conséquente que celle joueur. Certaines parties d’ailleurs sont décrites de façon trop longue vu leur intérêt, comme la description de certain artisanat ou nourriture qui ne servira jamais alors que d’autres bien plus importantes sont juste survolées (comme le Miceli qui est quand même la base de toute cette civilisation mais qui n’a la chance de posséder que quelques lignes à son sujet)
Le tout donne donc une impression de “pas fini” ou de “vite fait” désagréable.

Le background souffre de beaucoup d’autres défauts, le nombre d’incohérences est faramineuse. Autant parfois on a l’impression qu’il y a des recherches derrière, autant on lit le texte et on se dit : “mais c’est pas logique, c’est n’importe quoi”. Ce sont des petites choses, pas trop grave. Comme le fait que les vaisseaux se retrouvent tous les X ans, sont ils en orbite autour d’un centre de gravité? Si c’est le cas, ce n’est pas expliqué, si c’est pas le cas, c’est impossible. Pourtant, c’est un point important. Pour faire style oppressant, l’auteur a mis une atmosphère humide et obscure. Tout les organismes vivants, insectes ou non, ont besoin de lumière, hors, il n’en existe aucune dans les vaisseaux, quel forme d’énergie et comment, même les organismes les plus petits, font ils pour compenser les vitamines et protéines nécessaires? Le Micéli? A cause de l’humidité, les murs, en acier, rouille, mais jamais la coque, étrange. Et si les Tox la répare, pourquoi pas le reste? Les Tox, ont repoussé l’invasion extraterrestre, mais comment des primitifs qui ne savent sans doute même pas écrire, peuvent avec des pouvoirs mineurs , enfermer dans leur coque, repousser des flottes de combat extraterrestre largement avancées technologiquement? Car en lisant les descriptions des pouvoirs, aucun pourrait faire le moindre mal à une flotte de combat sur-armée. On apprend aussi qu’avoir de la pilosité, permet à un vaisseau d’avoir une faune et une flore plus diversifiées… Si je l’avais pas lu, je n’y aurais pas cru.
Bref, plein de points qui sont, soit mal expliqué, soit expliqué de façon insuffisante ou soit simplement incohérent. Bien entendu, on a essayé de nous faire avaler plus gros dans d’autres jeux de rôle (quoi, les dragons et les villes flottantes n’existent pas??!), mais là, c’est presque à chaque page que l’on peut noter un détail désagréable qui discrédite le tout. Au bout de quelques pages on y croit plus : le background n’est pas crédible, c’est dommage d’ailleurs, car l’idée originale était intéressante.
Et comment qualifier l’histoire de la Horde? Encore une fois, racontée de façon monotone, celle-ci n’explique rien, et au final aurait mieux fait de ne pas exister. Raconter de façon floue avec des trous et des imprécisions, au lieu de donner un sentiment de mystère, ça laisse une impression que l’auteur est parti dans la facilité. Il aurait été de bon ton de raconter l’histoire de la bouche d’un des habitants de la castre des mémoires. Ça aurait donné un peu de crédit et donner un peu d’ambiance.

LG a catégorisé son jeu comme étant du space & sorcery: on nous annonce dans l’intro que l’univers sera dur, cruel. Que l’univers sera rempli d’aventures, qu’il sera héroïque et romanesque. Comme une bande annonce alléchante d’un grand film à budget on nous annonce plein de trucs (de l’aventure, de la brutalité, des conspirations titanesques, etc…) , mais au final, on nous présente un film de série Z, décors carton pâte et acteurs médiocres.
Rien dans le livre ne nous incite à jouer comme le voudrait certainement LG.

Et je ne parle pas du fait qu’il n’y ait ni synopsis ni scénario qui nous permet de nous faire une idée sur comment prendre en main le jeu. Aux moins une page de mini-scénar aurait été vraiment nécessaire pour prendre en main un univers qui se veut aussi grand et complexe. Là rien, on fini la lecture en se demandant quoi faire de tout cela, et on imagine déjà tout le travail pour le rendre potable. Pire, la dernière page fini brusquement, on fini l’œuvre en se disant “quoi, c’est tout, ça s’arrête là?”.
J’ai entendu l’auteur parler du fait qu’il n’aimait pas écrire de scénario car chaque MJ a sa façon de voir l’univers et qu’il est impossible de prévoir de scénario qui convienne à tout le monde. Mais je rappelle que les scénarios sont la première approche qu’on un MJ de l’univers, il lui permet de voir comment prendre en main les mécanismes parfois complexes du monde dans lesquels il va plonger ces joueurs. Et même si certains ne le liront pas, au moins il se feront une idée plus précise et au final, le scénario sera une aide de jeu appréciable.
Quand je crée des mondes, il me vient naturellement des histoires, des idées de scénario. Je ne vois d’ailleurs pas comment peut on créer un univers, sans avoir d’idées d’aventures qui pourraient se passer dedans. Et je trouve que de ne pas faire de scénarios pour ceux qui lisent, c’est un peu de la fainéantise.

Un système pas stellaire

Le système de Mahamoth est tirer de celui de Barbarians of Lemuria, un jeu amateur américain. Le système de jeu se veut simple et vous aller pouvoir juger que c’est le cas:

Chaque personnage déterminé par 4 attributs: La vigueur , la force et l’endurance physique; L’agilité, qui exprime la dextérité et la rapidité; L’Esprit, qui détermine la volonté et l’intelligence et finalement l’aura, qui représente le charisme et l’apparence. En plus de ces attributs, il existe des capacités de combat: la Bagarre, la mêlée, le Tir et la défense. Ceux-ci permettent de combattre.
Chaque perso est déterminé également par son métier, ce à quoi il a passé sa vie (tisseur, alchimiste, Lame, etc…).
Pour la réussite d’un jeu, rien de plus facile, on prend deux D6, on les lance, on ajoute un attribut ou une capacité de combat ou un métier si on fait 9 ou plus, c’est réussi.

Le système d’expérience est bien fait, à l’inverse de la plupart des systèmes, ici l’expérience est donnée au début de l’aventure suivant la description des joueurs sur ce que le personnage a pu faire depuis la dernière aventure.

Par contre, le système de métiers n’est pas fait pour ce genre de jeu. Il n’existe pas de compétence dans ce jeu, les joueurs savent faire des actions qui font partie des métiers qu’ils connaissent. Dans un premier temps, rassembler toutes les actions que peut faire un joueur sous le nom de métier est une mauvaise idée, gros billesque, mais également floue qui peut être sujet à discutions. Deuxièmement, le joueur ne peut pas faire évoluer ces métiers, même avec l’expérience, est-ce que les personnages sont figer à ce point? Bref, ce système simplifie la tache du MJ pour la gestion des compétences, mais apporte vraiment trop de points négatifs en terme de souplesse de jeu et d’évolution.

La création de fiche n’est pas difficile : On attribue 4 points dans les attributs, 4 points dans les aptitudes de combat, Choisir 4 points de carrière à distribuer dans maximum 4 métiers et pour finir, choisir un avantage et un inconvénient. C’est rapide simple et efficace.

Oui, et après?

On a une fiche bien vide, bien triste. A quoi sert-il d’avoir que 2-3 chiffres perdus sur un fiche? A vouloir réduire de plus en plus les systèmes pour faciliter la compréhension et la rapidité de faire une fiche, n’en arrive-t-on pas a des aberrations?
Oui ça prend 5 minutes de faire une fiche, mais je trouve qu’il est mieux de jouer sans système de dés qu’avec des systèmes minimalistes. Mais c’est un avis personnel.

Pour la création de fiche, cela aurait bien donné d’ajouter des spécificités aux personnages suivant leur vaisseau de naissance. J’aurais tablé sur des compétences particulières, mais comme le système n’en possède pas, gérer ces spécificités par des avantages et des inconvénients aurait été un plus appréciable.

Parodie de bannières promotionnelles d'époque
Parodie de bannières promotionnelles d’époque

Vu l’atmosphère censée être oppressante du jeu, peut être que des règles de stress aurait été intéressantes. Des règles gérant l’asphyxie, les carences du à la malnutrition ou d’eau pour forcer les joueurs à faire des recherches de nourriture, etc…
Le système de règles n’a aucune particularité à l’univers, aucun point ne permet de sentir que le système à été adapté pour ce monde.
Et je ne parle pas du fait qu’il n’y ait aucun point de règles du tout. Exit les règles sur les chutes (alors je ne parle pas de la gravité), Exit des règles de poisons (pourtant la mousse qui recouvre les vaisseaux est parfois venimeuse, on fait comment alors? On devine), etc…
C’est vrai qu’avec si peu de place dans le livre, on ne peut pas tout mettre, et il a du faire un choix. Mais là c’est quand même limite. On s’en fout des règles sur le manque de sommeil, ou de tableau complexe gérant la rotation des planètes mais certains trucs auraient été quand même intéressants à mettre, surtout sur un jeu où la survie prime.
Le pire c’est que c’est pas la première fois que je vois de tel manque dans les productions touchant de près ou de loin LG. La palme revient à un système censé être terminé et testé où il était indiqué que si le perso subissait des blessures trop grave il y avait des séquelles, dans le point parlant des séquelles, il était simplement indiquer que des séquelles c’était les balafres ou une jambe qui boîte, etc… Mais rien qui indiquait quel effet cela pouvait avoir sur le système. Ça serait bien de finir ces systèmes parfois.

J’ai quand même un regret, c’est que pour moi, qui suis un MJ avec de l’expérience, ce genre de système ne me pose pas de problèmes finalement, j’ai assez ingéré de systèmes pour pouvoir adapter à mes besoins n’importe lequel, mais je pense encore à des jeunes MJ, avec des systèmes comme cela, n’importe quelle scène va demander à ces MJ des réflexions, des incohérences voir des discussions interminable avec les joueurs. Pour avoir eu des échos sur l’utilisation par des MJ moins expérimentés de ce genre de système, c’est souvent un fiasco qui abouti à la frustration des joueurs.

Mais de tout cela, après tout ce n’est pas trop grave, le système, même si il a été pris ailleurs, et que je ne l’aime pas trop, semble fonctionner. Et vu le peu d’espace, le fait que le système fonctionne est déjà très bien, mais il faut aimer les systèmes narratifs mélangeant un peu de dés et étant très simplistes et ne pas avoir peur de mettre les mains dans le cambouis.

Dessine moi un Mahamoth!

Pour parler rapidement des illustrations:
Beaucoup sur le net, disent que LG a un style particulier qu’il faut aimer. N’est-ce pas une façon élégante et hypocrite de dire que ce qu’il fait est moche? Car là, c’est horrible. Ces illustrations sont les pires que j’aie pu voir depuis très longtemps. Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, c’est clair. Mais bon, le mauvais goût est facilement reconnaissable quand même. Les illustrations se ressemblent toutes, toutes semblent abuser du vectoriel et des traits trop droits pour être beaux. Les illustrations sont disséminées un peu partout dans le bouquin, comme lancées au hasard, elles n’illustrent rien et ne donnent aucune idée sur le texte environnant. Pire, elles ne représentent rien de concret, des mecs regardent vers nous, tous semblables tels des clones. Ha oui, les tatouages, qui auraient pu être comme un signe distinctif sont représentés comme des sparadraps blancs. Ils sont pas très doués ces humains au niveau artistique, l’auteur se caricature-t-il lui même? Les illustrations ne montrent rien du jeu, pas de scènes de vie, pas de scènes qui donneraient de l’inspiration sur le monde, juste des gars qui nous regardent avec leurs regards vides de vaches qui regardent un train qui passe.
Personnellement, je préfère pas d’illustrations que ces choses mal foutues et pas intéressantes pour deux sous.
Quand je pense qu’on critique les illustrations des jeu des années 90, quand je vois de façon généralement le boulot de LG, et plus spécifiquement ici, je trouve non seulement que les illustrations étaient largement meilleures à l’époque, mais, aussi moches qu’elles pouvaient être, au moins, elles avaient un intérêt.
La prochaine fois qu’on critiquera ces dessinateurs des années 90, je montrerai le travail de LG pour comparer.
J’ai vu des blogs BD avec des dessins mieux réussis alors que les auteurs étaient de jeunes dessinateurs sortis de l’école. Le pire, c’est que l’auteur est un illustrateur de métier de plus ou moins 40ans et dessinateur de BD. Mais c’est vrai que quand on voit son talent, on comprend facilement comment il s’est tourner vers le Jdr, au moins on est moins critique.
Je suis peut être méchant, mais faut arrêter de nous faire passer des gribouillis pour des chefs d’œuvre.

Ça c'est de l'art mon bon monsieur! Vous ne pouvez pas comprendre!
Ça c’est de l’Art mon bon monsieur! Vous ne pouvez pas comprendre!

Générique de fin

Je ne suis pas déçu par le résultat de Mahamoth.
Dans un premier temps, je m’y attendais. Ayant acheté les précédents travaux solo de LG: Larme de rouille et Charognards (car à part ceux-ci, LG n’a pratiquement jamais rien fait lui même, le DK, Exil et d’autres sont des projets où il n’a servi que d’aide, ceux-ci seraient sortis sans lui) et j’y ai retrouvé les mêmes défauts. LG pèche dans la création de systèmes de jeu. Le système de LdR était d’ailleurs injouable. De plus, comme Mahamoth, l’idée de base est bonne, et semblait prometteuse (j’avais été intéressé par cette histoire de sphère de Dyson) mais au final, il ne semble pas que LG arrive à coucher sur le papier ses idées (ce qui est loin d’être facile, j’en conviens). Il se perd dans des descriptions inutiles et n’arrive pas au bout de ces pensées. Si l’auteur est perdu, comment pourrions nous nous y retrouver?
Deuxièmement, connaissant le travail de LG, je savais qu’il y aurait du retard, et je savais que le résultat ne serait pas correct. Je n’ai donc pas participé (ce que j’aurais fait avec un autre avec ce thème-la), ça ne m’a donc pas coûté grand chose.

Si le jeu était sorti en amateur, j’aurais même dit que c’était un bon petit jeu qui avec pas mal de corrections aurait pu donner quelque chose de bien. Mais ne vous y trompez pas, le jeu n’est pas gratuit, LG a toucher plus de 1000 Euros pour ce faire, à partir de ce moment, il avait quand même une obligation morale de rendre un travail professionnel surtout vu l’expérience qu’il a du sujet. Ici, on a tout juste le droit à un jeu amateur très moyen. J’ai connu des jeux amateurs gratuits sur le net dans les années 90 qui étaient mieux que cela.
Je crois qu’un traitement plus approfondi et avec plus de crédibilité dans le background, avec des règles convenables et au minimum de pistes de scénario, il pourrait être jouable. Mais en état, c’est du n’importe quoi.

Je pense personnellement que LG devrait rester dans ce qu’il sait faire de mieux: de l’aide. A la création il n’y arrive pas. Même avec de l’aide comme il a pu en profiter sur ce projet, les textes sont brouillons et pas très intéressants. Il ne suffit pas de taper du texte pour donner quelque chose de correcte. Et le fait qu’il n’ait pu que prendre un système de quelqu’un d’autre, et qu’il ne l’a pas amélioré suivant son univers, prouve qu’il n’est pas très doué dans la création de système.
Non, si c’est le mieux que cet auteur peut faire, qu’il arrête ici, il se fait du mal et il nous en fait aussi. Surtout que c’est pas gratuit.

Maintenant c’est peut être moi, je suis peut être un peu trop idéaliste de penser qu’en étant payé ce prix on pourrait s’attendre à ce que la personne ait fait un travail correct. Je me souviens quand j’étais indépendant, si j’avais remis un travail aussi peu professionnel, j’étais, au mieux, pas payer, au pire au tribunal.

Je conclurais par dire que finalement, vu que le jeu est en libre téléchargement, pourquoi se priver d’une lecture vite faite? Mais ne comptez pas trouver beaucoup d’inspiration et en état, le jeu est totalement injouable, il faudrait tellement de temps pour le rendre réellement intéressant, qu’autant le refaire entièrement nous même, et au moins, il y aurait un système digne de ce nom.

Il ne me reste que des interrogations.
– Est ce que si ça avait pas été LG, est ce que cette rançon aurait été payée surtout en voyant le résultat?
– Et si ça n’avait pas été lui, est ce que la communauté aurait été aussi laxiste? (sur les délais et la qualité)

Si vous répondez oui, puis-je vous filer mon numéro de compte? J’ai des factures en retard, et si vous êtes prêts a donner de l’argent pour si peu, vous m’aideriez bien à finir le mois?

En espérant qu’il n’y ait pas de suite à cet épisode malencontreux…

Un slogan qui claque!
Un slogan qui claque!
Test écrit le 11-07-2011

Si vous souhaitez télécharger le jeu, vous pouvez trouver toute les informations sur cette page: Mahamoth

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *